Combien coûte une VAE ?

Combien coûte une VAE ?

Le prix d’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) varie en fonction de plusieurs critères. Les frais à engager pour acquérir cette attestation dépendent essentiellement de l’organisme certificateur et de la certification désirée.

La situation du candidat et sa région de résidence sont également des informations prises en considération pour fixer le coût du diplôme. Dans chacun des cas, il est possible d’obtenir une aide financière, ce qui représente d’ailleurs la meilleure option. Quel est donc le coût d’une VAE selon les différents critères définis ? Comment profiter d’un financement ?

Comment déterminer les frais nécessaires pour une VAE ?

Le coût d’une VAE n’est pas une valeur fixe dans tous les pays. Son estimation est bien complexe, car elle prend en compte plusieurs facteurs externes. Toutefois, il est possible d’effectuer une évaluation du prix avec quelques recherches.

Pour parvenir à déterminer le budget à prévoir pour votre VAE, vous devez identifier l’organisme certificateur de votre région auprès duquel vous désirez vous inscrire. En effet, le coût d’une Validation des acquis de l’expérience est fixé par chaque institut. Il est donc recommandé de se renseigner chez ces différents acteurs afin d’avoir une estimation du montant de votre attestation. Cette démarche vous aidera également à étudier les possibilités de financement offertes par ces derniers.

Quels sont les frais à considérer pour estimer votre VAE ?

La fixation du prix de la Validation des acquis de l’expérience prend en compte quatre principaux types de frais.

L’inscription dans une école ou un organisme certificateur

Pour obtenir une VAE, vous devez nécessairement vous inscrire dans un institut habilité à vous délivrer cette attestation. Si dans certaines conditions, le coût est presque inexistant, il peut s’élever jusqu’à 1000 € auprès d’autres certificateurs. Il est possible de pouvoir avoir accès à une VAE avec juste quelques centaines d’euros.

Il n’y a donc pas de valeur fixe pour effectuer votre inscription. Cependant, il est important de souligner que plus votre diplôme est élevé, plus les frais seront considérables. Par exemple, la VAE pour un diplôme d’ingénieur sera plus coûteuse que celle d’une simple licence.

L’accompagnement à la VAE

Le coût d’un accompagnement est également important, car il influence votre budget réel. Il varie entre 500 et 2000 €, mais d’un point de vue général, le tarif moyen attribué à ce service est d’environ 1500 €. Tout comme l’inscription, les frais d’accompagnement varient aussi en fonction de l’organisme. Notez que ces frais ne sont pas obligatoires, puisque l’accompagnement VAE est complètement optionnel.

Bien que cela reste facultatif, il est conseillé d’y avoir recours, car la Validation des acquis de l’expérience est une procédure assez complexe et rigoureuse. Vous devez être en mesure de répondre de la meilleure manière possible aux attentes du jury.

Les annexes

Les frais d’annexes n’ont pas une grande influence sur le coût d’une VAE. Cependant, pour une bonne estimation, il est essentiel de les prendre en compte lors de vos calculs. Ils englobent le plus souvent les frais tels que :

  • Les photocopies des documents à fournir (deux livrets) ;
  • La reliure pour la constitution de votre dossier ;
  • L’envoi des courriers aux organismes ;
  • Les déplacements pour un accompagnement VAE en présentiel ;
  • La restauration ;
  • Les frais d’acquisition du matériel nécessaire (ordinateur, la connexion internet).

La somme de ces différents mini-frais peut aboutir à un montant considérable dans votre budget.

La validation

L’étape finale pour obtenir votre diplôme de Validation des acquis de l’expérience est l’entretien avec le jury. Dans la majorité des cas, cette phase est complètement gratuite, mais il arrive qu’elle soit facturée. L’idéal serait de prévoir une dépense comprise entre 300 € et 600 €.

Une fois que vous évaluez chacun de ces différents frais, vous atteignez rapidement un montant à 4 chiffres soit plus de 1000 €. Dans l’optique où le budget est au-dessus de vos capacités, il est possible d’avoir recours à une aide financière.

Quelles sont les options de financement existantes pour une VAE ?

La situation professionnelle du candidat est le facteur déterminant pour bénéficier d’un soutien financier. Un chômeur n’aura sans doute pas les mêmes avantages qu’un salarié en pleine fonction dans son activité. Trois options de financement s’offrent à vous dans le cadre de l’obtention d’une VAE.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF reste la méthode la plus exploitée et plus facilement accessible. Il convient à tous les types de personnes que vous soyez un sans-emploi ou un travailleur. Pour en jouir, vous devez obligatoirement avoir le droit de souscrire à la formation.

L’organisme de Pôle Emploi et le Conseil Régional pour les demandeurs d’emploi

Il est également possible de bénéficier d’une aide auprès de ces instituts. Avant de vous lancer, prenez le soin de bien vous renseigner sur la procédure et les conditions à remplir. Cela vous permettra de contourner les pièges afin d’y avoir accès.

L’employeur

Pour une meilleure performance de ses collaborateurs, l’employeur peut décider d’aider ces derniers à financer le coût de la VAE. Dans ce contexte, il devra se servir du plan de développement des compétences pour les salariés désirant avoir un congé pour une VAE.

En définitive, on remarque que de nombreux critères sont pris en compte pour déterminer le coût d’une VAE. D’où l’intérêt de demander des devis auprès de différents organismes, afin de retenir la meilleure offre.

Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *