Combien coûte un site e-commerce sous WordPress ?

0
269
wordpress ecommerce

On le sait, avec des taux de croissance dans les 10% par an depuis des années, le commerce électronique a le vent en poupe et cet élan n’est pas prêt de s’arrêter.

Donc si vous souhaitez vous lancer dans la création d’une boutique en ligne, il est toujours temps de monter dans le bateau à voile en marche vers des bénéfices réguliers.

Par ailleurs, avec à son actif plus de 40% des sites web du monde, le CMS WordPress s’est imposé depuis 2003 comme la solution de création de site dominante, et son extension WooCommerce qui fait tourner plus de 70 millions d’e-boutiques dans le monde ne fait que démontrer la suprématie de l’écosystème WordPress.

Combien coûte une boutique e-commerce sous WordPress ?

Les éléments d’un site-e-commerce

Avant de faire les comptes nous devons lister un par un les éléments qui constituent un site e-commerce sous WordPress.

Un nom de domaine

Le nom de domaine c’est l’adresse que vous pouvez taper dans la barre d’un navigateur pour afficher le site.

Par exemple dans  https://www.combien-coute.fr/ le nom de domaine est combien-coute.fr (Le https, c’est le protocole).

Un nom de domaine doit se louer à l’année, en général. Certains hébergeurs les “offrent”, laissant penser que c’est gratuit, alors qu’en réalité ils en incluent le coût dans le prix de leur offre d’hébergement.

A lire aussi : Quel est le prix d’un nom de domaine ?

Un hébergement

Tout site consiste en une série de fichiers qui doivent être stockés sur une machine, un ordinateur qu’on appelle serveur. Comme un serveur de café, le webserver reçoit les commandes, sauf qu’on ne lui commande pas des expressos bien serrés mais des pages web.

Le coût de l’hébergement additionne le coût des machines, le coût de l’électricité et le coût de la connexion Internet (“bande passante”), plus le coût du service de location lui-même. Plus le profit de l’hébergeur évidemment.

Donc là aussi quand vous trouvez des offres d’hébergement “gratuit”, c’est simplement que l’hébergeur a dissout les vrais coûts dans le prix des autres services.

Un site web

Quand vous avez le nom de domaine et l’hébergement, vous pouvez créer un site web, c’est à dire mettre ses fichiers sur le serveur, et faire en sorte que le nom de domaine renvoie vers l’adresse de ce serveur (adresse qu’on appelle IP : c’est comme si le nom de domaine était votre nom et l’IP était votre numéro de téléphone).

Il existe aujourd’hui mille manières de créer un site web : Vous pouvez l’écrire de A à Z, en HTML, en Javascript, en PHP, en Python, etc etc.

Néanmoins la plupart des gens préfèrent utiliser un CMS, content management system, système de gestion de contenus : c’est une sorte de recette pour créer des sites.

WordPress est le plus utilisé des CMS : vous l’installez, vous avez un site.

Mais cela ne suffit pas ! 

De base, un CMS fait peu de choses. Pour en faire un site professionnel ou une boutique e-commerce, vous devez y ajouter pas mal d’éléments :

  • un thème graphique, pour lui donner un visage original
  • et surtout des plugins / extensions pour assurer la sécurité, les performances notamment la vitesse

Vous devez aussi souvent payer des services tiers, sous peine de n’avoir qu’un site moyennement professionnel qui aura des performances très moyennes :

  • des outils SEO
  • des outils commerciaux
  • etc

Vraie et fausse gratuité de WordPress

ecommerce wordpressTout est gratuit

Excellente nouvelle, apparemment : vous pouvez presque tout avoir gratuitement.

Par exemple, vous pourriez héberger votre boutique sur wordpress.com (ne le faites pas !)

Ils vous offriront généreusement un sous-domaine du domaine wordpress.com, et l’hébergement.

De même, vous trouvez pléthore de thèmes gratuits (de base WordPress est fourni avec un thème gratuit), par exemple Astra, Neve, Ocean WP, etc.

Pareil pour les plugins : beaucoup vous sont généreusement fournis, beaucoup fonctionnent en “freemium” : fonctions de base gratuites, fonctions avancées payantes.

Donc, si vous additionnez tout cela, cela vous donne potentiellement du 0 + 0 + 0 = 0 !

Eh bien sachez que ce calcul est complètement faux.

Le vrai coût d’une boutique e-commerce professionnelle

Alors, combien ça coûte vraiment une boutique e-commerce avec WordPress ?

Le temps c’est de l’argent

Eh bien déjà il n’y a pas que l’argent.

Si vous débarquez sur WordPress et dans le domaine de la création de site en général, alors vous ne savez rien et vous ne comprenez rien.

Vous devez donc passer des semaines, qui deviennent des mois, à vous former à un métier qui n’est pas le vôtre. Vous y perdez des cheveux et parfois des dents quand vous mordez le clavier dans une crise de rage parce que rien ne marche.

Construire une boutique WP pro est certes à la portée de toute intelligence moyenne, mais en deux mois minimum. Donc si on rapporte ce temps à son équivalent en SMIC, vous y claquez 3000€. Un prestataire freelance vous le ferait en une ou deux semaines pour 1000€ : avez-vous vraiment économisé quelque chose ?

A lire aussi : Combien coûte un site WordPress réalisé par une agence ?

Le coût du domaine et de l’hébergement

Puisque les offres gratuites sont des attrape-nigauds, vous devez assumer ces deux coûts.

Un nom de domaine lambda vous coûte en moyenne 10 à 20€ par an.

On trouve un hébergement correct pour des tarifs compris entre 5€ (chez O2switch) et 10 à 40€ par mois (chez OVH, Hostinger etc) pour la plupart des besoins (sauf si vous vendez à des millions de clients, là vous avez besoin d’un serveur hautes performances, beaucoup plus cher).

Total : entre 70 et 500€ par an. 

Le coût des thèmes et des plugins

Vous ne faites pas un blog pour amateur de chatons, vous faites un site e-commerce : dès lors l’offre gratuite de thèmes et extensions apparaît insuffisante pour faire trembler la concurrence.

Vous avez donc besoin d’un thème pro, beaucoup plus riche en fonctionnalités : cela vous coûte donc entre 50 et 200€ par an en moyenne.

Mais un thème suffit rarement : si vous voulez avoir une véritable image de marque, avec votre style, votre logo, vos couleurs, vos typos, vous devez acheter du webdesign. Comptez entre 500 et 2000€.

Ensuite, si vous vendez avec WooCommerce, celui-ci reste réellement gratuit, sauf si vous avez besoin dans un certain nombre de cas particuliers d’extensions de l’extension…

Pour optimiser les performances, notamment la vitesse qui compte comme critère de classement sur Google, vous devrez payer :

  • un CDN, on en trouve à 20€ par mois environ
  • un optimiseur de CSS, environ 20€
  • etc

Le coût de la rédaction web et du SEO

Voilà un coût auquel les débutants et les amateurs ne pensent quasiment jamais, alors qu’il s’agit quasiment du facteur le plus important.

En effet savez-vous que 90% des pages web publiées n’ont en réalité aucun trafic ? Un site sans visites, une boutique sans clients, ne vous sert à rien.

Dans le monde très concurrentiel d’Internet, vous devez payer des pros pour écrire et gérer le référencement naturel (SEO) de votre boutique, pour avoir une chance d’apparaître dans le top 10 des résultats de Google et donc d’attirer des internautes, clients potentiels.

Un article ou une fiche-produit de 1000 mots se vend entre 80€ et 150€ – mais vous rapporte ensuite pendant des années !

Autre option : la pub, par exemple sur Facebook ou Google, mais qui vous revient finalement plus cher avec des coûts par clic de 10 centimes à plusieurs euros.

Conclusion : investir dans l’outil de production

la gratuité n’est qu’une illusion. Une boutique e-commerce représente le principal outil de production, et tout comme la boutique d’un commerçant physique elle représente un certain coût, finalement bien plus faible que le total du loyer et des factures. Donc ne rechignez pas : investissez dans votre outil de production.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici