Combien coûte un avocat ?

0
130
Combien coute un avocat

Un avocat, c’est cher ! Voilà une idée bien ancrée dans la conscience générale. L’homme de droit est donc appelé en dernier ressort. Pourtant, dans une société contentieuse, l’avocat est indispensable pour pouvoir vous aider, guider ou assister en matière juridique. Cette idée reçue à tort sur les honoraires de l’avocat ne doit pas influer sur leur consultation. Cet article répond aux interrogations sur le coût véritable d’un avocat.

Les modes de rémunération d’un avocat

Il n’existe pas de réglementation permettant de fixer des honoraires précis à un avocat. Le client a le choix parmi plusieurs formules de rémunération proposées.

Les honoraires forfaitaires

Les honoraires forfaitaires sont un mode de paiement couvrant l’ensemble de l’intervention de l’homme de droit. Par cette formule, le coût total est déterminé dès la toute première consultation. Une forme de facturation pareille est souvent utilisée pour la rédaction des actes juridiques et lors des procédures qui ne vont pas perdurer.

Les honoraires au résultat

Les honoraires au résultat sont pratiqués en complément soit des honoraires forfaitaires, soit des honoraires au temps passé. Il est en effet interdit dans la législation française d’effectuer le paiement d’un avocat seulement sur la base du résultat obtenu.

Les honoraires au temps passé

Les honoraires au temps passé reposent sur une tarification horaire. L’avocat est rémunéré en fonction du temps qu’il consacre au dossier. En moyenne, le taux horaire est évalué entre 100 et 300 €.

L’abonnement

Il existe des personnes physiques ou morales qui ont un avocat propre. Cette formule leur convient parfaitement. Ici, vous pouvez opter pour un abonnement par an ou par mois.

La fixation des honoraires d’un avocat

Les honoraires d’un avocat sont conclus avec le client. Toutefois, il existe une partie réglementaire et une partie libre.

La partie réglementaire

La réglementation demande que les honoraires soient convenus avec le client. Mais, il est interdit un paiement sur le résultat obtenu. La rémunération conclue est mentionnée dans une convention d’honoraires.

La partie libre

De nombreux éléments entrent en actions lors de la fixation d’une rémunération. On peut citer :

  • L’expertise ;
  • L’expérience ;
  • La renommée ;
  • La complexité de l’affaire ;
  • Le caractère urgent de l’affaire ;
  • La situation économique du client.

Les tarifs d’un avocat pour une première consultation

Le coût d’un avocat dépend en général de nombreux facteurs. Le choix du cabinet ne dépend donc pas des honoraires, mais des critères que vous estimez correspondre à vos besoins du moment.

Pour une réelle transparence, des solutions adéquates ont été trouvées afin de faciliter l’établissement du tarif. Ainsi, pour les premiers stades de prise en charge, les coûts sont clairs et sans surprise. Une consultation téléphonique d’une dizaine de minutes avec un avocat est facturée à 20 €. Dès 50 € vous pouvez consulter un cabinet d’avocat et les questions juridiques écrites nécessitant une réponse coûtent 15 € en moyenne.

La rémunération d’un avocat sur la base d’une situation

La situation influe grandement sur la rémunération de l’avocat. C’est elle qui détermine la nature compliquée de l’affaire. Plus une situation est compliquée, plus elle exige du temps et du moyen.

Pour une audience

Pour une audience, tout dépend de la nature de l’affaire et surtout de la procédure adoptée. Si après instruction, une affaire civile est jugée au tribunal d’instance, il est nécessaire d’avoir entre 800 et 1200 €. La tarification peut augmenter si c’est le Tribunal de Grande Instance seul qui intervient. Là, l’avocat aura entre 2000 et 3000 €.

L’homme de droit peut aussi représenter un client dans une affaire entrant dans le cadre pénal. La rémunération dans ce cas peut accroître et atteindre les 6000 €.

Pour droit de garde

Le divorce exige l’appel à un avocat en droit de la famille pour s’occuper des questions comme le droit de garde des enfants par exemple. Les prestations de ce dernier peuvent être facturées entre 100 et 250 € de l’heure.

Pour un divorce

Le mariage est un acte légal. Rompre les liens du mariage se fait également dans le cadre de la loi. L’avocat spécialiste du divorce s’occupe essentiellement de cette question. Il a pour mission de conseiller son client sur la procédure à suivre ainsi que la manœuvre à mettre en place pour la préservation de ses intérêts.

La rémunération de cet auxiliaire de justice va dépendre de la nature du divorce. Il peut s’agir d’un divorce à l’amiable ou sur faute. Dans le cas d’une rupture mutuelle, le tarif se trouvera entre 1200 et 1500 €. Si par contre le divorce fait l’objet d’un contentieux, il faut compter entre 4000 et 6000 €.

Nul ne saurait ignorer l’importance des avocats dans la société. Admirés pour la rigueur dont ils font preuve dans l’exercice de leur tâche, ils sont aussi craints pour l’idée générale admise sur leur cherté. Mais, il faut dire que c’est une pensée reçue à tort puisque les honoraires de l’avocat dépendent généralement des caractères de l’affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici