Quel est le prix de l’immobilier à Marseille ?

0
55
prix immobilier marseille

Partout dans le monde, le marché immobilier est en plein boom. Les prix ne cessent de grimper, et les investisseurs aussi ne manquent pas à l’appel puisque les avantages qui en découlent sont énormes. En France, et plus précisément dans les métropoles telles que Marseille, investir dans l’immobilier est une source de revenus complémentaire. Mais encore faut-il bien maîtriser tous les rouges du domaine y compris les prix et les zones à potentiel pour être sûr de réaliser de bons placements. C’est tout l’objet de cet article qui vous renseignera sur le prix de l’immobilier à Marseille.

Un marché immobilier à Marseille très attractif

Encore appelée la cité phocéenne, la ville de Marseille a tout pour plaire, que ce soit par son dynamisme économique, son éclat culturel et son réseau de transport ultra développé. Le marché immobilier par contre reste bien abordable plus que ce qu’on aurait pu espérer. En effet, le mètre carré coûte en moyenne 2945 euros. Comparé aux autres villes comme paris, le logement à Marseille revient 3 fois moins cher. Cette estimation est confortée par la très faible hausse des prix de l’immobilier enregistrée en 2020.

C’est peut-être la raison pour laquelle la ville attire chaque année de nouveaux habitants. En réponse à une telle situation, les constructions de logements se multiplient. Par ailleurs, la cité est située en zone Pinel, d’où l’engouement des investisseurs pour la construction de logements neufs. Chaque jour, des centaines de personnes sont à la recherche de logement, et les délais de vente lorsqu’un bien immobilier est disponible sont assez courts. Le marché immobilier à Marseille est sans doute l’un des plus attractifs sur le plan national, avec une marge de négociation du prix de vente à 5,6 %.

Des prix variant selon le quartier

Pour une métropole de l’envergure de Marseille, les prix de l’immobilier restent très abordables. Néanmoins, il existe des inégalités entre les différents quartiers, ce qui fait que les prix peuvent varier du simple au triple d’un secteur à un autre. Pour preuve, le prix du mètre carré dans le 14e arrondissement est inférieur à 1 600 euros, ce qui n’est pas le cas dans les quartiers appréciés comme le 8e arrondissement. À ce niveau, les prix de vente sont beaucoup plus élevés et avoisinent les 4 000 euros le mètre carré.

Hormis la situation géographique du bien, le type de ce bien influe considérablement aussi sur la variation des prix de l’immobilier à Marseille. Pour exemple, les appartements de 2 ou 3 pièces sont les logements les plus prisés. Deux tiers des recherches locatives dans la ville de Marseille se concentrent sur cette catégorie de bien. Ces appartements sont souvent occupés par des célibataires et des couples, et dès qu’un est libéré, il ne reste pas très longtemps sur le marché.

Les 8e et 9e arrondissements toujours bien classés

Parmi les quartiers les plus prisés à Marseille, le 8e arrondissement occupe la 1re place, suivi du 7e arrondissement et du Vieux-Port. Le 8e arrondissement doit cette 1re place, à son environnement naturel et chaleureux. En effet, ce secteur de la ville longe le parc national des Calanques, et abrite de nombreux espaces verts. Le quartier conserve tout son attrait naturel et la vie y est similaire à celle de la campagne. En résumé, c’est un environnement très apprécié des familles.

Offrant des vues uniques sur la ville, le 8e arrondissement est une opportunité d’investissement immobilier très attractive. Les prix de l’immobilier y sont naturellement plus élevés que la moyenne de la métropole. Pour un mètre carré dans les secteurs Bompard et Le Pharo, il faut prévoir environ 4200 euros. Face à la forte demande de l’immobilier dans cet arrondissement, les appartements dès qu’ils sont libérés ne restent pas sur le marché pendant plus de 7 jours. Avec un tel succès, ces arrondissements attisent l’appétit féroce des investisseurs qui n’hésitent pas à débourser les moyens pour construire des appartements, hôtels particuliers et villas neufs.

L’immobilier au nord à un prix relativement bas

L’immobilier dans le nord est à un prix relativement bas comparé aux autres parties de la cité. L’une des raisons de ces prix dérisoires est la mauvaise réputation dont jouissent ces quartiers du nord. Peu rêvent de s’installer dans un quartier où l’insécurité, la délinquance et bien d’autres vices sont souvent de mise.

Le 15e arrondissement en est l’ultime exemple, en témoigne le prix du mètre carré qui oscille autour des 1 680 euros. Il s’agit du prix du mètre carré le plus bas du marché immobilier phocéen. Son voisin du 14e arrondissement n’en fait pas exception puisqu’il le talonne avec un prix du mètre carré estimé à 1 590 euros. Cependant, ces deux quartiers deviennent petit à petit plus attractifs surtout avec le renforcement des mesures sécuritaires.

La périphérie de Marseille au rendez-vous

En dehors des quartiers de Marseille, vous pouvez opter pour les villes périphériques pour investir dans l’immobilier. En effet, ces villes offrent également un cadre de vie exceptionnel pour l’épanouissement de votre famille. Les biens immobiliers neufs sont de plus en plus répandus dans les villes comme Allauch et Aubagne. Le prix du mètre carré de ces biens oscille entre 3 000 et 3 500 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici