Quels sont les frais de notaire pour un achat immobilier ?

0
196
Prix frais de notaire

L’acquisition d’une maison ou d’un nouveau logement ne se fait pas en un claquement de doigts. Il vous faut passer par plusieurs étapes, dont la visite des lieux, la signature du contrat de bail, des formalités à la banque, sans oublier le paiement des frais de notaire. Ce dernier point est primordial, puisque le notaire est le garant de la sécurité juridique des transactions immobilières. Les frais de notaire sont fixés en fonction des tarifs de l’État, mais ils peuvent très vite s’alourdir.

Afin d’éviter ces mauvaises surprises, nous allons vous expliquer tout ce que recouvrent ces fameux frais de notaire, et comment les calculer.

Achat d’une maison : frais de notaire

Pour conclure la transaction immobilière, il est primordial de faire appel aux services d’un notaire. Professionnel du domaine, il se charge de la rédaction d’un document ayant une valeur juridique aux yeux du vendeur et de l’acheteur : c’est l’acte de vente. Vous pouvez également solliciter le notaire pour vous assister dans la rédaction d’un acte de vente pour un quelconque bien, même non immobilier. Cependant, tous ces services ne sont pas gratuits. En effet, le notaire peut toucher jusqu’à 10 % du prix d’achat de la maison comme commission.

Plusieurs éléments sont inclus dans les frais de notaire. D’abord, ces frais comprennent les droits d’enregistrement encore appelés droits de mutation que perçoit l’administration fiscale et à la charge du vendeur. Ensuite, la rémunération du notaire est le deuxième élément constitutif de ses frais. Elle constitue ses émoluments et est calculée par rapport au prix de vente de la maison. L’acquéreur et le vendeur sont tous deux chargés de régler ces frais.

Enfin les débours, ou frais liés à certaines formalités engagées par le notaire. Ces frais peuvent concerner la publication de la vente, la consultation des documents d’urbanisme ou du cadastre, etc.

Le simulateur de frais pour vos calculs de frais de notaire

Avec un simulateur de frais de notaire, vous pourrez avoir une idée précise sur le montant total de la transaction comme l’achat d’une maison. Ce simulateur dans ses estimations inclut aussi les frais de notaire. De cette manière, si vous avez pour projet de contracter un prêt à la banque pour acquérir une maison, tous les éléments seront pris en compte. Par ailleurs, le jour de la signature de l’acte de vente, le notaire perçoit également l’entièreté de ces frais. C’est pour cette raison, il faut tout prévoir avant de se lancer dans ces procédures d’achat de maison.

Les frais de notaire sont à régler intégralement le jour de la signature de l’acte de vente. C’est pourquoi il est conseillé de définir avec précision le montant total de la transaction en recourant à un simulateur de frais de notaire pour l’achat d’une maison par exemple. En effet, les frais de notaire doivent être inclus dans votre estimation de budget pour l’obtention du prêt bancaire.

L’achat d’un bien immobilier est une procédure assez fatiguant, d’où l’importance de recourir aux prestations d’une agence immobilière. Cette dernière vous accompagne dans la recherche du logement idéal, et vous conseille sur l’achat. Certaines agences ne s’en arrêtent pas là, elles peuvent aussi négocier les frais de notaire pour l’achat de votre maison. Passer donc par une agence immobilière pour acheter une maison peut alors s’avérer bien plus utile que vous ne l’auriez imaginé.

À qui revient-il de payer les frais de notaire lors d’une vente ?

Vous vous demandez certainement à qui reviendra la lourde charge de payer les frais de notaire : vous ou le vendeur ? Cette question très pertinente a lieu d’être, mais surtout pas de panique ! En tant qu’acquéreur, vous êtes tenu conformément aux dispositions de l’article 1593 du Code Civil de régler la majeure partie des frais de notaire. En outre, les frais d’actes et autres accessoires à la vente sont à votre charge. Pour l’achat d’une maison par exemple, vous êtes tenu de régler la totalité des droits de mutation, une partie de la rémunération du notaire et des débours

Frais de notaire pour achat de maison neuve ou ancienne.

Au cas où vous ne le sauriez pas, les frais de notaire varient selon l’état du bien immobilier que vous souhaitez acquérir. Pour une maison neuve par exemple, il est question de frais de notaire réduits puisqu’ils ne représentent que 2 à 3 % du prix de vente, comparés au 7 à 8 % pour les maisons anciennes.

Ces frais sont moins élevés pour une bien en état neuf parce que les frais de mutation tels que la taxe de publicité foncière, due à l’administration fiscale et prélevée par le notaire sont minorés. De plus, la taxe de publicité foncière qui constitue également une partie des droits de mutation est très élevée pour une maison ancienne (5,09 % et 5,80 %). Pour un immobilier neuf, elle s’élève à 0,715 % sur le prix hors taxe du bien.

Si votre notaire hormis la rédaction de l’acte de vente, vous conseille par exemple sur la gestion immobilière, il peut vous fracturer des honoraires libres, qui n’ont aucun rapport avec les actes réglementés. Ces honoraires sont fixés par le notaire et vous seront notifiés.

Sur le même sujet :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici